Accueil

Au Masters de Londres, Goffin est plutôt chanceux

On ne sait pas si David Goffin a une patte de lapin avec lui, mais il s’en est plutôt bien sorti pour son tout premier tirage au sort d’un Masters de fin d’année. Il évite un groupe Federer qui, outre le Maître suisse, réunit plutôt les gros frappeurs avec Zverev, Cilic et Sock. Surtout, il défiera, dès lundi soir, un Nadal toujours douteux concernant l’état de son genou. L’Espagnol se testera jusqu’à samedi avant de dire « yes » ou « no » à Londres…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce n’était pas la semaine des tirages au sort pour l’ATP. Après la polémique sexiste lamentablement provoquée lors de la première de la NextGen à Milan, c’est avec un retard d’une heure qu’on a procédé, ce mercredi matin, au tirage du Masters de Londres. En cause, Boris Becker ! Le triple lauréat de l’épreuve qui donne aussi son nom à un groupe cette année, l’autre étant réservé à Pete Sampras, est arrivé en… retard à la BBC radio, où se faisait le tirage, bloqué dans le trafic londonien ! «  J’ai mis deux heures à arriver à cause d’un accident qui s’est produit juste devant notre voiture et qui aurait pu me coûter la vie  », s’est excusé l’ancien champion allemand, quelque peu confus.

Heureusement, le tirage, assez simple entre les huit meilleurs joueurs de la saison, allait être beaucoup plus rapide et clair.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs