Dans son discours de Noël, la Reine d’Angleterre rend hommage aux victimes des attentats

Les attaques qui ont endeuillé le Royaume-Uni en 2017 ont fait, au total, 35 morts.

Temps de lecture: 2 min

Manchester, Londres. Deux villes meurtries par des attentats terroristes en 2017. Trois moments tragiques qui n’ont pas échappé à la reine Elizabeth II dans son traditionnel discours de Noël. « Ce Noël, je pense à Londres et à Manchester, dont les splendides personnalités ont brillé face aux attaques épouvantables », dit la reine d’Angleterre lors de son message enregistré à Buckingham Palace.

Pour rappel, le Royaume-Uni a été sévèrement touché par la folie terroriste cette année. En mars, à Londres, un conducteur fou avait fait cinq morts. Le 22 mai, à la sortie d’un concert d’Ariana Grande, un Britannique d’origine libyenne avait déclenché une bombe qu’il portait sur lui. 22 personnes sont décédées dans cette entreprise suicidaire. 116 avaient été blessées. Parmi eux : des enfants et des adolescents, en nombre. Et puis enfin au mois de juin : trois hommes, dans une camionnette, ont foncé sur des piétons circulant sur le London Bridge. Ils s’étaient ensuite dirigés vers le Borough Market ou, au hasard, ils avaient poignardé des Londoniens. 8 morts.

Noces de platine et retraite

La reine d’Angleterre a également évoqué sa situation personnelle et ses 70 ans de mariage fêtés cette année. Dans son discours, la reine note « le soutien » et le « sens unique de l’humour » de son époux, le prince Philip qui a pris sa retraite cet été, à 96 ans. Le discours de la reine a été diffusé dans l’après-midi, comme annoncé par Buckingham sur Twitter.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une