Accueil

Le parachutage de Selmayr, bras droit

de Juncker, crée la polémique

Les questions

se multiplient dans

la bulle européenne.

En cause : la rapidité de la procédure

qui a conduit Martin Selmayr à la tête

de l’administration

de l’exécutif de l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La propulsion, mercredi dernier, de Martin Selmayr, puissant chef de cabinet du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, au poste clé de secrétaire général de l’institution, un job qui lui assure une certaine pérennité après 2019, a-t-elle été faite dans les règles ? Le quotidien français Libération a jeté le doute, lundi, en avançant que les règles de procédures avaient été tordues à l’avantage de Selmayr.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs