654 pages qui veulent réformer la profession d’avocat

Féru de réformes, le ministre de la Justice Koen Geens a dans les cartons, pour le printemps prochain, un plan de politique qui contiendra des propositions de modernisation des professions juridiques. A cette fin, il a demandé en juin dernier à deux avocats, Me Patrick Henry, ancien président d’Avocats.be, et Me Patrick Hofströssler, ancien directeur du service d’études de l’ordre des barreaux flamands, de se pencher en tant qu’experts sur l’avenir de leur profession.

Leurs idées ont été soumises à une partie de leurs confrères, lors de tables rondes, avant d’être formalisées dans un document de 654 pages qui a été remis au ministre au début de cette semaine. Il a été diffusé ce mercredi auprès de l’ensemble des avocats belges et chacun d’entre eux a jusqu’à la fin du mois de mai pour réagir, via Avocats.be (ordre des barreaux francophones et germanophone de Belgique) ou l’OVB (ordre des barreaux flamands). Les feed-back seront répercutés auprès du ministre et il y a fort à parier qu’ils seront nombreux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite