Accueil

Le grand bazar de Jean-Paul Lespagnard

Jusqu’en avril, le créateur liégeois expose ses inspirations à Bruxelles. Un inventaire à la Prévert qui se dévoile dans toute sa loufoquerie au Musée Mode et Dentelle. Ce samedi, pour la Museum Night Fever, le parcours commencera à l’aveugle, en audio-description.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

I l ne voulait pas se mettre en avant. Il est venu me voir parce qu’il avait envie de partager, d’exposer un contexte. D’expliquer que rien n’apparaît comme ça dans la création, que tout est nourri. » Caroline Esgain, conservatrice du Musée Mode et Dentelle et commissaire de l’expo, raconte comment Jean-Paul Lespagnard s’est laissé convaincre et comment il a accepté d’ouvrir son imaginaire au public, à la façon de l’Anversois Dries Van Noten qui, en 2014, avait mis ses créations face à ses inspirations, toiles de maîtres et films cultes.

Ici, on vole moins haut mais on est dans un jeu, un grand jeu de piste, un Memory où il faut retrouver les paires. En bas : l’inspiration. En haut : la réalisation. Au total, 67 objets exposés au rez-de-chaussée, 28 silhouettes et accessoires au premier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs