Accueil

Massacre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Massacre

Accusé d’encourager des milliers d’exécutions extrajudiciaires dans le cadre de sa croisade contre le trafic de drogue, le président des Philippines, Rodrigo Duterte (ph. afp), a affirmé que la CPI a lancé un examen préliminaire « avec l’intention de nuire ». « Il est clair que la CPI est utilisée comme un outil politique contre les Philippines », a-t-il indiqué, évoquant des « attaques scandaleuses, sans précédent ni fondement contre mon gouvernement et moi-même ». (afp)

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs