Accueil

« Non, la mondialisation ne voue pas l’État providence à la faillite »

a un avenir en Europe, mais il ne passe pas par l’allocation universelle, estime Frank Vandenbroucke.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

La controverse sur l’Europe sociale : une consolidation des Etats providences ou l’allocation universelle ? » C’est autour de cette question que Frank Vandenbroucke, ex-ministre (SP.A) et grand spécialiste du système social belge et de l’Europe sociale, est invité à débattre mardi prochain à l’ULB avec Corentin De Salle, directeur du Centre Jean Gol, le bureau d’étude du MR. Une soirée organisée par l’ULB et Cultures d’Europe, dont Le Soir est partenaire. Il préface le débat.

Si l’on veut sauver le système belge de Sécurité sociale, faut-il lui administrer un remède de cheval ou continuer à y aller à la râpe à fromage ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs