Accueil

Un cours en ligne gratuit pour perfectionner son français

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Les francophones sont glottophobes. Si ! si !, cette manie qu’on a de juger son interlocuteur en fonction de son niveau de français ou de son accent a été théorisée par le sociolinguiste Philippe Blanchet, désignant par ce néologisme la phobie de la mauvaise élocution, une forme de discrimination basée sur la langue.

La glottophobie n’est pas propre au français, mais le phénomène est peut-être plus répandu dans la francophonie qu’ailleurs, peut-être à cause du degré de complexité de notre langue. « Les francophones aiment bien corriger les autres, confirme Marie-Eve Damar, docteure en langues et lettres romanes et professeure à l’ULB. Il y a trop de discriminations basées sur le langage. Mais il faut aussi relativiser la notion de faute. Tout dépend aussi parfois du contexte et des registres de langage. Il n’y a pas que les fautes d’orthographe, on rencontre fréquemment beaucoup d’autres types d’écarts linguistiques. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs