Des trottinettes partagées à Liège

Après les vélos et les voitures, place aux trottinettes partagées. Elles viennent de débarquer à Liège et font déjà l’objet d’une attention particulière des citoyens.

L’idée est celle de l’application Troty : permettre à des personnes de se déplacer rapidement dans le centre-ville. Les trottinettes sont en effet disponibles sur la rive gauche de la Meuse, entre le quai Banning et la rue de la Régence, en passant par les points les plus fréquentés tels que la gare des Guillemins ou le Parc d’Avroy. C’est dans cette zone que les trottinettes devront être louées et déposées après leur utilisation.

Les solutions alternatives aux transports classiques se multiplient, si les bus ne répondent pas toujours à la demande, en attendant le tram prévu pour 2022, les trottinettes partagées semblent être une bonne solution : rapide, écologique et relativement bon marché (un euro pour le démarrage et 0,15 centime par minute d’utilisation) ! « En fait, nous voyons la trottinette comme un complément aux autres transports, déclare le CEO de Troty, Jean-Pierre de Ville. C’est motivant pour quitter la voiture car le gain de temps est non négligeable, je l’ai moi-même testé. »

Ces trottinettes électriques peuvent rouler jusqu’à 25 km/h, il est donc déconseillé de rouler sur des trottoirs mais plutôt de privilégier les pistes cyclables.

Plus de trottinettes en vue

Troty a déjà lancé le concept en juin dernier à Bruxelles. 35 trottinettes circulent dans les rues de la capitale pour environ 3.500 utilisateurs. La formule a rapidement séduit. Les fondateurs ont donc décidé de l’étendre à la Wallonie, en commençant par Liège, mais aussi à la Flandre avec Anvers.

Après quelques jours en Cité ardente, le concept a déjà bien pris : « Trois trottinettes ont été mises en circulation vendredi dernier. Ce lundi, elles seront 5 et le lundi 27, elles seront 15. Elles ont fait pour le moment dix courses par jour, ce qui est un très bon début. »

Vu le succès, Troty va-t-il se répandre sur toute la Belgique ? « Nous voulons d’abord agrandir la zone d’utilisation et augmenter le nombre de trottinettes avant de passer à d’autres villes. Certains utilisateurs nous ont déjà demandé d’étendre la zone à d’autres rues, notamment à la rive droite de la Meuse. C’était un mode qui manquait à Liège », ajoute le CEO.

Les trottinettes sont disponibles de 7 h 30 jusque 20 heures. Elles sont enlevées la nuit pour être rechargées avant d’être replacées le matin.