Selon Ryanair, la grève ne marchera pas

Réunis à Bruxelles, les syndicats qui représentent le personnel de cabine de Ryanair en Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas et Portugal ont confirmé la date du 28 septembre pour l’organisation de leur grève à travers l’Europe. Et ils annoncent « une grève par mois, jusqu’à ce que ça change. Sans oublier la possibilité d’autres actions sporadiques, comme la grève qui vient de se dérouler en Allemagne le 12 septembre. Et d’autres pays nous rejoindrons sans doute d’ici là ». C’est le modèle de Ryanair qu’ils entendent voir changer, sa volonté de dialogue pour rejoindre leurs trois priorités absolues : des contrats de droit national dans chaque pays, l’application des lois locales et des standards du secteur.

Des priorités répétées devant des représentants de la Commission européenne, qui les ont reçus l’après-midi. « Ils nous disent de continuer nos actions et de signaler là où il n’y a pas de respect des législations », résume Didier Lebbe (CNE/LBC).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite