Accueil

La Belgique, pionnière de l’éolien offshore

La Belgique est dans le peloton de tête européen du développement de l’éolien offshore, avec l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Les autres États se lancent, encouragés par des coûts en chute libre.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

La Belgique n’est pas en avance dans le développement des énergies renouvelables. Alors que l’Europe nous impose d’atteindre 13 % d’énergie renouvelable en 2020, on en était, lors du dernier comptage officiel, à 8,7 % (2016). Au sein de l’Union, il n’y a que Malte, les Pays-Bas et le Luxembourg qui font pire…

Pour parvenir à ses fins, la Belgique doit notamment doper sa production d’électricité renouvelable. Mais certains secteurs souffrent, comme le photovoltaïque (déficit d’image) ou l’éolien terrestre (sans cesse attaqué en justice par des riverains mécontents). Mais un secteur se porte à merveille : l’éolien en mer du Nord (les poissons peuvent difficilement introduire un recours pour outrage au paysage).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs