Accueil

Pas encore là,

Alibaba fait déjà

des vagues à Liège

Certains Liégeois

se méfient du géant chinois de l’e-commerce.

Ils mettent en balance les « milliers d’emplois » promis

et les inconvénients liés

à cette installation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Watching Alibaba : c’est sous ce nom qu’est né un collectif fondé par Marc Alardeau, géographe, François Schreuer, coordinateur de l’ASBL urbAgora, et Pierre Ozer, professeur en sciences de l’environnement. Comme son nom l’indique, ce collectif entend surveiller de près l’arrivée et l’installation du géant chinois. Il réunit à ce stade une trentaine de personnes, de tous horizons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs