Accueil

Pékin menace de lancer

la guerre des métaux rares

La Chine domine l’extraction des métaux rares et pourrait se servir de ce levier dans le bras de fer avec les États-Unis. Précision : l’Europe est tout aussi dépendante de l’approvisionnement chinois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le bras de fer entre Washington et Pékin ne concerne pas seulement l’imposition de droits de douane sur les échanges commerciaux bilatéraux. L’enjeu, bien plus large, vise le leadership technologique futur.

Et c’est pourquoi l’administration Trump a interdit aux sociétés américaines de vendre des technologies à Huawei, numéro deux mondial des smartphones.

En réponse, les médias officiels et les responsables politiques chinois agitent désormais la menace d’une réduction des exportations de terres rares vers les États-Unis.

La semaine dernière, lors d’une visite dans une usine de traitement de terres rares, Xi Jinping avait lancé ce qui ressemblait à un avertissement implicite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs