Des retombées positives

En 2015, une enquête menée par le magazine économique Trends plaçait Libin sur la première marche du podium des communes les plus attractives, devant Villers-la-Ville et Walhain. Libin devait sa place à ses bonnes moyennes dans les critères retenus (évolution de l’emploi, investissements, nombre d’entreprises créées). Les choses ne doivent pas avoir changé depuis lors, tant s’en faut. Et la bourgmestre Anne Laffut (MR) s’en réjouit. « Les retombées du spatial sont difficilement chiffrables, mais elles sont déjà positives en termes d’image. Côté emploi, le spatial, vu globalement, doit être au coude à coude avec l’entreprise Pierret System, mais il ne fera que croître avec ce nouveau programme. Il y a donc des retombées en termes d’emplois directs et indirects, notre commune a un taux de chômage bas, 7 %, inférieur à la moyenne provinciale et wallonne. Des travailleurs de ce secteur habitent dans la commune et la font vivre. L’hébergement touristique et l’horeca en profitent aussi. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite