Accueil

Des citoyens demandent un moratoire pour évaluer l’impact de l’éolien

Des citoyens ont introduit une pétition sur le site du parlement wallon. Ils souhaitent que les élus disposent des bonnes informations pour prendre leurs décisions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

L’ambition wallonne en termes éoliens n’est pas chiffrée dans la Déclaration de politique régionale de 2019-2024. On y parle seulement de la volonté de réaliser un mix énergétique afin de pallier la fin du nucléaire. Mais Engie-Electrabel indique dans ses informations, comme celle diffusée à Rebecq dans le cadre d’un projet le long de la E420, qu’il va falloir ériger 350 mâts supplémentaires d’ici 2030, qui s’ajouteront donc aux 383 déjà recensés sur le territoire wallon fin 2018, pour répondre à l’objectif. Une sorte de tout à l’éolien, subventions à la clé, contre lequel s’insurgent aujourd’hui des citoyens qui viennent d’introduire une pétition sur le site du parlement wallon. L’occasion de demander un moratoire sur le sujet, le temps de collationner les études déjà faites sur les effets sanitaires, environnementaux et économiques des éoliennes, voire d’en réaliser de nouvelles, pour que les décideurs politiques puissent prendre des décisions d’implantation en toute connaissance de cause.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs