Accueil

aérien Lufthansa veut intensifier la restructuration chez Brussels Airlines

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Comme rien ne se précise dans la reprise des activités économiques de l’après-coronavirus, Lufthansa poursuit sa politique de sauvegarde. La maison mère de Brussels Airlines a décidé de réduire ses capacités en clouant au sol une partie de sa très large flotte (760 appareils au total) et de négocier avec les syndicats les conditions de départ du personnel qui correspond à cette mise au sol. Cette mise à pied de 42 avions concerne notamment six Airbus A380, cinq Boeing 747-400, des fleurons de la compagnie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs