Accueil

L’appel à ne pas manifester

(en rue)

de Sophie Wilmès

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 1 min

Suite à l’indignation suscitée dans le monde entier par la mort de George Floyd, la semaine dernière à Minneapolis, plusieurs appels à manifester ont été lancés en Belgique. Ce qui, en temps de lutte contre le Covid, pose problème vu les mesures de distanciation sociale en vigueur. Les manifestations et rassemblements restent en effet interdits.

A la fin de la conférence de presse du Conseil national de sécurité, la Première ministre Sophie Wilmès a d’ailleurs fait une déclaration à ce sujet. « La situation actuelle aux États-Unis suscite l’émotion. Dans de nombreux pays, des manifestations rassemblant des milliers de personnes ont été organisées. Certains voudraient organiser ce type de rassemblement ici. Nous vous demandons de tenir compte de votre santé et surtout de tenir compte des conséquences que ces rassemblements pourraient avoir sur la propagation de l’épidémie… Il y a d’autres moyens de manifester son soutien à une cause. Aussi en témoignage de votre respect au personnel soignant ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs