Accueil

Des visites « décoloniales »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Inspirées, entre autres, par les travaux de CEC (Centre pour l’éducation et la culture) et par les recherches de l’historien flamand Lucas Catherine, des visites « décoloniales » sont régulièrement organisées par l’association Mémoire coloniale.

Certains parcours s’imposent tout naturellement : les alentours du palais royal, ce mouchoir de poche où se prirent toutes les décisions importantes concernant le Congo, et, de l’autre côté du boulevard, Matonge, le quartier « congolais » de Bruxelles où aboutirent les premières vagues congolaises et africaines. Et, bien sûr, Tervuren, son musée, son parc, ses statues.

D’autres parcours, à Etterbeek, du côté des casernes, ou à Schaerbeek, ce petit village que Léopold II intégra dans la ville, illustrent combien cette ville qui allait devenir la capitale de l’Europe a été modelée par la vision et la fortune du deuxième roi des Belges.

Des balades sont en préparation à Namur, Liège, Charleroi, Ostende.

memoirecolonialemail.com ou 0486/87.64.20.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs