Accueil

Les médecins montent au front

contre le listing des patients à risque

Le gouvernement fédéral entend insérer les patients à risque

de moins de 65 ans dans le programme

de vaccination, fichier

à l’appui. Les médecins s’insurgent, craignant un ralentissement

de la vaccination et

des atteintes au secret médical. Frank Vandenbroucke n’entend pas changer de cap.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Les médecins vont-ils devoir désigner, parmi leurs patients, les personnes « à risque », qui pourront devenir, à ce titre, prioritaires pour la prochaine vague de vaccination ? C’est la volonté du gouvernement fédéral, rappelée la semaine dernière lors de la réunion de la « task force opérationnalisation de la stratégie de vaccination covid. » Mais les médecins, fédérés au sein de l’Absym, ont émis, mercredi, leur plus vive opposition. Ils ont écrit une lettre en ce sens au ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs