Accueil

Meghan, duchesse rétive aux codes de la noblesse

Elizabeth II ne transige jamais avec ce qu’impose l’étiquette. Et, de son propre aveu, avant de rejoindre la famille royale, Meghan Markle n’avait pas jugé bon de potasser

en hâte le protocole antédiluvien qui la régit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les Américains considèrent la royauté britannique comme un conte de fées. Californienne, ancienne comédienne et métisse, la duchesse de Sussex ne voyait dans sa nouvelle belle-famille Windsor que princes charmants, châteaux et carrosses. Mais la monarchie remontant à la nuit des temps n’a jamais été l’usine à rêves bombardée sur les écrans de la planète à grands jets de chromos.

Racisme, dépression, harcèlement des médias… en déballant sur CBS ses déconvenues, Meghan, 39 ans, a jeté un véritable pavé dans la mare royale. Mais de son propre aveu, avant d’entrer dans la « Firme », la future épouse du prince Harry n’avait pas jugé bon de potasser en hâte le protocole antédiluvien afin d’apprendre les codes mondains qui dictent la nature de la haute société britannique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs