Accueil

AstraZeneca L’ EMA enquête

sur des problèmes

de vaisseaux sanguins

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Après avoir admis cette semaine qu’il existait de rares effets secondaires sous forme de caillots sanguins, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué vendredi enquêter sur d’éventuels liens entre le vaccin AstraZeneca et des cas de problèmes de vaisseaux sanguins, appelés syndrome de fuite capillaire.

L’EMA a indiqué étudier cinq cas de syndrome de fuite capillaire, « caractérisé par la fuite de liquide des vaisseaux sanguins, causant le gonflement des tissus et une chute de la pression sanguine ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs