Accueil

L’opposition anti-Loukachenko sonnée

par la vague d’arrestations

Disparate, le mouvement bousculant le président biélorusse depuis sa réélection controversée en août dernier peine

à poursuivre

la mobilisation face

à la répression tous azimuts du régime.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il est réapparu. Au lendemain de son arrestation, Roman Protasevich s’est retrouvé sur une vidéo enregistrée par les autorités biélorusses. Sweatshirt sombre, visage grave, le blogueur biélorusse prononce quelques mots à peine. Il se dit en bonne santé dans un centre de détention provisoire à Minsk. Et il reconnaît avoir joué un rôle dans l’organisation des manifestations contre la réélection d’Alexandre Loukachenko en août 2020.

« Roman ressemble à cela lorsqu’il est sous la contrainte physique et morale », a dénoncé Svetlana Tikhanovskaïa, la candidate de l’opposition désormais réfugiée à Vilnius. Elle sait de quoi elle parle. Lors de sa fuite, elle avait elle-même été arrêtée pendant son exfiltration et filmée par les autorités. Ces images à elles seules résumaient les pressions que les forces biélorusses peuvent exercer sur un individu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs