Accueil

Le cyclotron de LLN obtient le label « site historique » pour des travaux datant des années 90

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Le cyclotron renvoie à l’époque héroïque de Louvain-la-Neuve, lorsqu’en 1971 la boue des premiers chantiers tenait lieu de ciment à la section francophone de l’Université catholique contrainte de quitter Louvain.

Cinquante ans plus tard, le cyclotron vient d’obtenir le label « site historique » pour les travaux scientifiques novateurs qu’il a permis dans les années ’90. Mettant de côté leurs vieilles rivalités, l’UCL, la KUL et l’ULB avaient confié à l’accélérateur de particules une expérience inédite : l’accélération d’ions radioactifs de courte durée de vie. « Créer un tel faisceau pouvait être intéressant en astrophysique nucléaire, par exemple pour comprendre l’explosion d’une étoile Nova », explique Marc Loiselet, l’ex-directeur du Centre de ressources du cyclotron récemment admis à la retraite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs