Accueil

Garder deux réacteurs aura peu d’impact sur le prix de l’électricité

Sur la base d’une étude de l’UGent, sortir complètement du nucléaire renchérirait

la facture des ménages d’au maximum une quinzaine d’euros

par an pour la part liée aux seuls électrons.

Le critère de la sécurité d’approvisionnement sera déterminant dans la décision d’une éventuelle prolongation que le gouvernement doit prendre

en novembre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Alors que notre pays est formellement engagé sur la voie d’une sortie progressive du nucléaire d’ici la fin 2025, le gouvernement s’est laissé l’opportunité de décider de la prolongation de la durée de vie de deux réacteurs (Doel 4 et Tihange 3). Cette décision interviendra dans le courant du mois de novembre, notamment en fonction de deux critères prévus dans la déclaration gouvernementale : la garantie de la sécurité d’approvisionnement électrique du pays et l’impact de la sortie complète ou partielle sur le prix du MWh.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs