Accueil

l’épidémiologiste Pourquoi l’épidémie repart, y compris

parmi les vaccinés ? L’explication de Marius Gilbert

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Décidément, le coronavirus n’a pas fini sa mise à l’épreuve. Y compris des esprits les plus affûtés. Cela fait des semaines que les experts cherchent à comprendre des apparentes contradictions dans les chiffres alarmants du moment : selon les derniers rapports épidémiologiques de Sciensano, c’est dans les communes où le taux de vaccination est le plus élevé qu’on recense le plus de cas positifs (jusqu’à 680 en province d’Anvers les 14 derniers jours). Sur la carte, la Flandre-Occidentale en particulier est celle qui se teinte le plus majoritairement de bleu foncé (où l’incidence est la plus forte malgré 80 %, et plus par endroits, de la population totale vaccinée). Comment l’expliquer ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs