Accueil

Un concours d’entrée et un accord historique sur les numéros Inami

D’un côté, il y aura un numéro Inami pour tous ceux qui sont en cours d’étude et la garantie

d’une offre médicale suffisante en regard des besoins réels : jusqu’à plusieurs centaines de numéros Inami supplémentaires. De l’autre, on verra naître un concours d’entrée en bonne et due forme.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 9 min

Cet accord, c’est vraiment un signe de maturité d’un Etat fédéral où les différents niveaux de pouvoir se montrent capables de fixer ensemble un accès à des études et à une profession réglementées. » La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) est enthousiaste. Il faut dire qu’elle et Frank Vandenbroucke (Vooruit) semblent avoir réussi là où leurs prédécesseurs avaient échoué : enterrer la hache entre Flamands et francophones sur l’explosif dossier des numéros Inami des étudiants en médecine et dentisterie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs