Accueil

La petite histoire de la nomination d’Alexia Bertrand par l’Open VLD

Un coup de sonde jeudi soir ; le Premier ministre qui ne prend pas

de pincettes ; le Palais qui reprend la main

sur la com ; Bouchez en route vers Abu Dhabi, pas au courant : coulisses d’une désignation surprise.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 6 min

Lorsque tombe, vendredi après-midi, l’annonce de la désignation de la libérale francophone Alexia Bertrand comme secrétaire d’Etat au Budget dans le gouvernement De Croo sur le quota Open VLD, c’est la stupeur. Au MR. Dans la Vivaldi. Et au-delà. Pourtant, le scénario se prépare depuis la veille. Voire au-delà. Reconstitution.

1

Jeudi soir : Egbert Lachaert propose

Le président de l’Open VLD, Egbert Lachaert, contacte Alexia Bertrand pour tâter le terrain jeudi soir. Eva De Bleeker est en mauvaise posture après son « erreur matérielle » dans le budget. Cela a secoué à la Chambre. Si jamais la secrétaire d’Etat Open VLD venait à démissionner – « ce qui n’est pas alors le scénario souhaité » – « serait-elle prête à monter au gouvernement fédéral ? »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs