Accueil

Dans 8 communes, EVA offre la pomme de l'alternative

Temps de lecture: 2 min

Dans 8 communes, EVA offre la pomme de l'alternative

Une nouvelle venue sur le terrain politique bruxellois: EVA. Qui veut faire croquer aux électeurs de huit communes la pomme acidulée de l'alternative. Car EVA, ça signifie: Ensemble vers l'alternative. Et ça rassemble le SeP (Solidarité et participation), le P.C. (Parti communiste) et le P.O.S. (Parti ouvrier socialiste).

Les régionales bruxelloises de SeP, du P.C. et d'Ecolo avaient entrepris une démarche de prise de contact, avec l'appui de quelques indépendants. Au départ, elles avaient créé un forum politique, les Rencontres bruxelloises, en vue d'échanger des projets. Par la suite, et en dépit de l'absence d'Ecolo, qui a préféré jouer cavalier seul, cela a donné naissance à EVA. Les trois initiales d'«Ensemble vers l'alternative» ou, puisque le mouvement est bilingue, de «Eenheid voor een alternatief».

Des listes d'union P.C., SeP et P.O.S. se sont ainsi constituées à Bruxelles, Anderlecht, Etterbeek, Forest, Ixelles, Molenbeek, Saint-Gilles et Watermael-Boitsfort.

Dans chaque commune, EVA présentera son programme local. Mais il sera conforme aux objectifs définis ensemble. Quels sont-ils?

D'abord, tous les groupes locaux défendront la même attitude sur les libertés démocratiques: ils développeront l'information et la participation des citoyens et soutiendront l'action des mouvements associatifs. En particulier, ils défendront les droits et l'intégration des immigrés, y compris le droit de vote aux élections communales.

Un deuxième axe de la campagne concernera la défense du «droit à la ville» et l'action pour la protection du cadre de vie urbain. Avec la volonté, comme dit le communiqué d'EVA, de «faire converger les revendications des travailleurs et des habitants concernés». Et une attention prioritaire pour les droits et les intérêts des habitants aux revenus les plus modestes.

Enfin, EVA se définit par «la contestation des politiques d'austérité imposées aux pouvoirs locaux par l'Etat», et axe sa politique à la fois sur la «défense et restauration des services à la population et défense de l'emploi, du revenu et des conditions de travail des personnels concernés».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une