Accueil

Décès de Jean-Paul Dumont, ténor égaré du Barreau

Le décès, survenu dans la nuit de samedi à dimanche, du Bruxellois Jean-Paul Dumont, 56 ans, a été suivi d’une de ces agitations judiciaires dont il aimait se gausser alors qu’il plaidait devant les cours d’assises.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Le médecin légiste Frédéric Bonbled et les services de la police scientifique ont été dépêchés à son domicile forestois pour « fermer les portes » et s’assurer que la mort d’un des pénalistes les plus célèbres et les plus controversés du barreau bruxellois ne résultait pas d’un suicide, voire – pire – d’un crime. Il n’en serait rien. Me Jean-Paul Dumont, dont la santé était altérée depuis plusieurs années, semble être décédé d’un arrêt cardiaque, consécutif à la fatalité et aux excès dont il se commettait depuis trop longtemps.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs