Accueil

FABLES D'UN KASTAR LE TOFFE KNUL ET LE RENARD

Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

FABLES D'UN KASTAR

Tenè-tenè: ce stouffer de Tichke se prend pour Esope et trempe sa plume en stoumelinks dans la Fontaine. Un chinûse stüet de 40 fables...

Depuis qu'il est chargé de cours à l'Académie du brusselse sproek, Tichke tient le dikke nèk. C'est devenu un èkte littereir. Après son lexique, ses gauloiseries, sa grammaire, ses dialogues et son dictionnaire, il a pondu un stoemp de fables à faire rougir Manneken-Pis.

Jean de Lafontaine en brusseleir, les collectionneurs le cherchaient vainement chez un voddemann au Vieux marché, le dimanche matin. Et encore, te faut pas jouer avec les ballekes de Tichke, pasque ces klüterae n'étaient pas de l'otentique. Tich-ke vous le dira, mènneke!

Tous ces vieux boukskes, c'était du wallon et du bruxellois au mixer. Du petit nègre quoi! Il était temps de rectifier la vérité et d'arrêter de broubeler. Le parler bruxellois, Monsieur, ça ne se frouchel pas. On ne fait pas du kipkap avec une langue indigène.

Indogène, précise Louise, la tendre pauske de Tichke. C'est une langue indogène pure.

Je viens de le dire: c'est pas un satyr.

Un sabyr, poursuit Louise, imperturbable. Ce n'est pas un sabyr mais un langage indo-européen organisé, au même titre que le gaumais ou le picard. Seulement, on n'a jamais jugé bon de l'écrire avant aujourd'hui. L'Académie du brusselse sproek a comblé une lacune (1).

Tichke a encore des progrès à faire en français, mais en bruxellois populaire, il est incollable. Il ne lui a fallu qu'un mois pour pondre ses quarante fables traduites du vieux français. Son zïevereir d'imprimeur, lui, a mis trois mois pour les relier.

J'ai recherché les versions anciennes des fables pour approcher le plus près possible de l'esprit de Lafontaine et de ses muses: Ésope et Plutarque. Je les ai mises en marollien mais comme tout le monde ne comprend pas les subtilités, j'ai ajouté des versions en bruxellois populaire, plus proche du français. Le lecteur trouvera les versions côte à côte et pourra sauter comme un vaügelke du chêne à ce moegereke sprok de roseau.

De superbes illustrations en couleur de Gustave Doré et des dessins à la plume de Monsieur Tichke relèvent ces zïeverderae. Mais Tichke a mis son dernier franc dans l'édition, et la couleur est limitée aux cinquante premiers exemplaires numérotés, d'ores et déjà épuisés par souscription. Les quelques centaines d'autres ouvrages imprimés sont tout en noir et blanc sous jaquette jaune. Il n'y en aura pas pour tout le monde ni pour tous les Bruxellois (2).

Awel Tichke, plus personne osera dire que t'es t'un snul, mètnant que t'es copain avec Lafontaine et Zop.

DANIEL COUVREUR

(1) Académie pour la défense et l'illustration du parler bruxellois, cours de brusselse sproek, 2 heures par semaine, diplôme reconnu par la ville de Bruxelles, minerval annuel de 6.800 F (cafés et banquet rituel compris). Renseignements: place du Jeu de Balle, 53, 1000 Bruxelles (tél. 02-520.25.64. et 502.15.88.)

(2) «Fables d'Esope à Jean de Lafontaine et de Lafontaine aux Bruxellois», Oscar Starck et Louise Claessens, Edition Lojipe, 217 pp, 850 F. Disponible exclusivement à la Fnac de Bruxelles ou chez Tichke, avenue de Scheut, 213, 1070 Bruxelles (tél. 02-520.25.64.)

Le toffe knul et le renard

Maître corbeau sur un büementèk

tenais un stinkedekeis dans son blaire.

Maître renard s'approchant du mec,

Lui dit sans commentaire:

«Menhïr le corbeau, quelle bonne

[nouvelle!

Tu seras toujours le toffe kneul!

Sans mentir, et je suis pas un zïevereir

Si ton plumage vaut ton caractère,

Tu es le roi des gugusses.»

A ces mots, il faillit tomber de son

[suss:

Et, pour montrer qu'il sait chanter

Il ouvre son bec, et son keis de tomber

Le renard l'attrape et dit: «Breuke,

N'oublie pas qu'en faisant le dikkenèk

Je vis de ton talent:

Ton keis, eh bien, il est excellent!»

Le noireaud, honteux d'avoir eu dans

[sa jaquette,

Jura, que la prochaine fois, il jouera de

[la trompette.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une