Accueil

Faut-il avoir peur des clones humains ? « Si on y réfléchit bien, il n'y a pas de quoi paniquer ! » « On joue aux apprentis sorciers »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Une secte crée l'émoi en adressant au monde le faire-part de naissance d'un « bébé clone ». Le philosophe Edouard Delruelle, tout en réprouvant le procédé, dégonfle les fantasmes hantant le débat. Pour le juriste Etienne Montero, la dignité humaine est vraiment en danger.

Faut-il avoir peur des clones humains ?« Si on y réfléchit bien, il n'y a pas de quoi paniquer ! »

La secte Raël prétend avoir fait naître un bébé humain par clonage. L'annonce a suffi à susciter l'indignation horrifiée d'une grande partie de l'opinion. La partagez-vous ?

Non. D'abord, l'information n'est pas vérifiée. Ensuite, j'ai l'impression que la panique des responsables religieux, politiques, des intellectuels, révèle surtout beaucoup de confusion. Si l'on ramène le clonage à ses justes proportions, on s'aperçoit qu'il n'y a pas de quoi paniquer, même s'il faut être attentif aux enjeux bien réels, notamment éthiques, de la question. La panique ne s'explique, pour moi, que par une mauvaise information ou par l'intérêt idéologique que certains trouvent à l'amplifier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs