Accueil

Fils d'Alfonsa et d'Agostino Enzo Schifo

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

FILS D'ALFONSA ET D'AGOSTINO

Sa chevelure de jais, ses yeux de braise, ses traits burinés et son teint basané renvoient irrésistiblement à l'image de ses terres ancestrales : même s'il est né chez nous, Enzo Scifo est bel et bien un enfant du soleil, de ce soleil de feu qui inonde, irradie et enflamme durant d'interminables étés cette Sicile à la fois si lointaine et si proche, si aride et si généreuse, si mystérieuse et si captivante. A 36 ans, l'enfant prodige du football belge n'y avait jamais séjourné aussi longtemps qu'en cette saison de transhumance vacancière. Libéré de toute obligation professionnelle après son douloureux divorce d'avec Charleroi, le plus talentueux de nos joueurs contemporains est allé se ressourcer, l'espace de quelques semaines, sur l'île de ses aïeux avant de revenir nous conter, dans l'intimité de sa vaste demeure lilloisienne, les secrets de sa tendre enfance.

L'histoire des Scifo est celle de tous les émigrés partis, après guerre, chercher ailleurs de quoi nourrir leur famille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs