Accueil

Guy de Halleux enfin « libre et soulagé »

Temps de lecture: 2 min

« Ecolo s'engonce dans ses certitudes. Je ne pouvais pas cautionner cette vision fantasmée, radicalo-romantique de la réalité. Ils vont droit vers une groupusculisation. C'est un gâchis politique. »

Quand il s'agit des verts, Guy de Halleux sort de sa réserve. Ce n'était plus un secret pour personne, l'échevin de la jeunesse a claqué la porte d'Ecolo. La rupture est consommée depuis le mois de septembre, avec l'élection par la locale d'Uccle de Pierrot Desmet comme tête de liste pour les communales d'octobre.

En lieu et place de Guy de Halleux, pourtant candidat. Des bruits de couloirs insistants parlaient de contacts avec le MR. C'est désormais officiel, Guy de Halleux sera présent sur la liste emmenée par Armand De Decker. En tant qu'indépendant. Sa place sur la liste ? « Surprise. »

Pourquoi le MR, pour cet homme qui se place « au centre gauche de l'échiquier politique » ? « Parce que cette liste est la plus à même de gérer la commune de manière pragmatique, sans démagogie. Au MR d'Uccle, on parle avec des personnes, pas avec un parti. »

Guy de Halleux compte bien créer la surprise lors de sa campagne électorale. Prochaine étape : le vendredi 2 juin. Avec une soirée « Couleur » au centre culturel d'Uccle. L'occasion de tirer son bilan et de présenter son programme.

Au menu ? « Une soirée avec du rire et de l'émotion. De la musique, de la poésie, du théâtre, de l'audiovisuel. Et de la politique aussi. Je paierai de ma personne, ce sera l'occasion de montrer ma personnalité, au-delà de l'homme politique. » Tout un programme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une