Accueil

IL QUITTE LES MUTUALITES CHRETIENNES, HALLET: LE SALUT AU MANAGER ET AU DEMOCRATE-CHRETIEN

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il quitte les Mutualités chrétiennes

Hallet: le salut au manager

et au démocrate-chrétien

Les Mutualités chrétiennes ont fêté samedi à Liège le départ à la pension de leur président Jean Hallet. Celui-ci ne se retire pas tout à fait. Il reste président du jeune «Centre pour l'égalité des chances», héritier du travail des commissaires royaux à l'immigration.

Agé de 65 ans, Jean-Jules Hallet (c'est son vrai prénom) se définit lui-même comme démocrate-chrétien de stricte observance. Il doit sans doute ses convictions sociales à une enfance modeste. Privé de père à l'âge de 12 ans, il fit ses études à l'Athénée de Visé, puis les sciences économiques à Liège.

Jean Hallet a flirté avec la politique. Il présida pendant de nombreuses années la section du PSC de Woluwe-Saint-Lambert, où il s'établit en 1954. Il travailla au cabinet du ministre des Communications Paul-Willem Seghers de 1958 à 1961. Là, il coordonna l'opération de rapatriement des Belges du Congo.

UN EXPERT EN COMPROMIS

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs