Accueil

Carte blanche François Gemenne Doctorant au Centre d'études de l'ethnicité et des migrations (Cedem) de l'Université de Liège Client nº 338 983 492 de Brussels Airlines : La courageuse révolte des personnels navigants face aux déportations par avion

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En novembre dernier, j'ai pris un vol de Brussels Airlines (qui, à l'époque, s'appelait encore SN Brussels Airlines) à destination de Nairobi. À l'arrière de l'avion se trouvait une dame d'une cinquantaine d'années, que deux policiers ramenaient de force dans son pays. Peu avant le décollage, la dame a commencé à crier et à pleurer, suscitant une gêne évidente chez les autres passagers. J'ai beau savoir que ces déportations de demandeurs d'asile déboutés sont régulièrement organisées sur les vols réguliers des compagnies commerciales, c'était la première fois que j'en étais le témoin direct.

Cette déportation n'a donné lieu à aucun incident particulier : il y a eu des cris, des larmes, des supplications et des menottes, mais, pour autant que je m'en sois rendu compte, pas de coups. Il n'en va pas toujours ainsi, et l'exemple de Semira Adamu sera toujours là pour nous le rappeler.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs