Accueil

LA GEORGIE PLEURE LES MORTS DU 9 AVRIL (1989)

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Géorgie pleure

les morts du 9 avril

Journée de deuil, de souvenir et de réflexion: un an après l'intervention brutale des soldats de l'Armée rouge contre une manifestation ayant fait 20 morts, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé, lundi, dans Tbilissi aux cris de «Vive la Géorgie libre!», en se dirigeant vers le quartier général de l'état-major soviétique au Caucase.

Les cérémonies ont commencé à minuit quand, devant des jeunes gens brandissant des drapeaux de la Géorgie indépendante, mais aussi lettons et lituaniens, une foule immense a observé une minute de silence en mémoire des morts du 9 avril 1989. Le catholicos Ilya II, patriarche de Géorgie, qui, l'an dernier, avait exhorté en vain les manifestants à se disperser, a dit une messe à la mémoire des victimes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs