La « mémoire vive » de Watermael-Boitsfort

Quand j'avais ton âge... » Tout commence comme ça. Beaucoup d'entre nous se souviennent des après-midi passées avec les grands-parents racontant leur jeunesse. Pour que ces mémoires ne s'effacent pas, l'ASBL « Vivre chez soi » a lancé le projet « Mémoire vive ». Les personnes bénéficiant des services à domicile de l'ASBL sont informées du projet par les aides familiales. Si elles sont d'accord, une équipe se rend chez elles afin d'enregistrer leurs souvenirs. Cette démarche leur permet de dialoguer sans avoir peur de déranger ou d'ennuyer. Elles peuvent ainsi se remémorer certains moments de leur vie. Au gré des documents qu'elles exhibent des tiroirs à souvenirs, pour illustrer le film.

La cassette est d'abord diffusée auprès du cercle familial. C'est l'occasion d'un moment d'échange. La personne âgée se sent alors entourée et utile car elle est détentrice d'un savoir. Souvent, les enfants sont étonnés du passé de leurs grands-parents et posent de nombreuses questions.

Ces films ont aussi un intérêt collectif puisque, grâce à eux, l'ASBL garde une trace du « bon vieux temps ». Ces sources peuvent compléter celles, plus classiques, des historiens. Elles sont aussi diffusées auprès de certaines écoles et lors d'expositions.

Dans la dernière cassette, on peut découvrir les premiers temps du Logis et de Floréal grâce à M. Pickery ou encore la jeunesse de M. et Mme Ninanne qui racontent avec humour leur vie durant l'occupation au coeur de Boitsfort.