Accueil

LE CENTENAIRE DE L'AVENUE DE TERVUEREN (I) LA VOIE ROYALE DE L'EXPO COLONIALE LA MEMOIRE VIVANTE DE LEOPOLD II A 80 ANS ......

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 12 min

Le centenaire de l'avenue de Tervueren (I)

LA VOIE ROYALE DE L'EXPO COLONIALE

En 1897, Woluwe-Saint-Pierre est un village de deux mille âmes, et beaucoup considèrent le rêve léopoldien de l'avenue de Tervueren comme un luxe superflu. Mais à tous ceux qui ne voient pas d'autre destin à Woluwe-Saint-Pierre que celui d'un hameau de paysans brabançons, l'urbaniste du roi, Victor Besme, déclare : Il n'y a plus de village, mais bien des villes naissantes qu'il faut raccorder entre elles et à la ville même et fondre en une grande capitale, qu'il faut développer avec ce cachet de grandeur et de régularité qui convient à cette forte agglomération qui représente en quelque sorte le pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs