Accueil

Allemagne : Le collège huppé frappé par la pédophilie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le prestigieux collège berlinois Canisius, qui forme les élites de la société allemande, est au cœur d’un scandale pédophile qui prend de jour en jour de l’ampleur. Le supérieur de cette institution jésuite établie à Berlin, le père Klaus Mertes, a envoyé d’initiative à 600 anciens élèves une lettre d’excuses. « C’est avec émotion et une honte profonde que j’ai appris qu’il s’était produit, non pas des actes isolés, mais des agressions systématiques pendant des années, déclare-t-il dans sa missive publiée par la presse berlinoise. Les victimes n’ont pas reçu la protection qu’elles étaient en droit d’attendre du collège Canisius et de l’Ordre (jésuite) ». Le père Mertes a affirmé que des « rumeurs » existaient au sein du collège depuis 2004. À cette époque, deux élèves lui avaient confié les viols subis alors qu’ils étaient enfants. Ils lui auraient demandé de ne rien révéler. En décembre dernier, au cours d’une réunion d’anciens élèves aujourd’hui quadragénaires, 7 autres victimes se sont signalées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs