Accueil

Le meurtre crapuleux de Laurence Wojtczyk devant les assises du Hainaut Lestée de béton et jetée vivante dans la Sambre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le meurtre crapuleux de Laurence Wojtczyk devant les assises du Hainaut Lestée de béton et jetée vivante dans la Sambre

C'est peu de temps après avoir commis l'agression de la jeune caissière du magasin Gel 2000 de Châtelineau, que Philipppe Gheerts a expliqué sur un plateau télé, sa situation familiale, depuis qu'il avait perdu son emploi. La Nouvelle Gazette de samedi le révèlait : Philippe Gheerts s'était bien gardé d'expliquer la cause, judiciaire, de son licenciement : faux en matière de chèques repas.

Ce lundi matin, Philippe Gheerts, 32 ans, et Fabien Mirgaux, 24 ans, comparaissent devant la cour d'assises du Hainaut, pour avoir commis le hold-up mortel au magasin que tenait Laurence Wojtczyk, 23 ans. Ils doivent répondre d'avoir séquestré la jeune femme, de l'avoir violée, de l'avoir enfin tuée en la jetant dans la Sambre à Charleroi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs