Le petit Oussama sera opéré grâce aux nombreux dons

C’est la meilleure fin d’année que j’aie connue ! », résume Ahmed Ben Abderrahmane, le généreux propriétaire de l’hôtel Mozart. Le 31 décembre, l’appel aux dons visant à sauver la vie d’Oussama Rahmani était couronné de succès. « J’ai reçu un coup de téléphone d’un Monsieur Lejeune, un Belge, qui m’a demandé combien il restait à payer pour que l’opération puisse se faire. J’ai donné le montant, soit 18.500 euros, et il l’a pris en charge », explique celui qu’on appelle Ben.

Depuis trois mois, Oussama, le jeune garçon de 10 ans dont la vie doit être sauvée par une greffe de rein et une opération de la vessie (Le Soir du 28 décembre), vit avec ses parents à l’hôtel Mozart, en plein centre. Arrivé d’Algérie dans l’espoir de pouvoir être opéré, il a été accueilli par l’hôtelier, déjà connu pour son hospitalité envers les plus démunis. Contacté par l’ASBL Espoir de mères et d’enfants, Ben a, sans hésiter, ouvert les portes du Mozart à la famille Rahmani.

Le jeune garçon est gravement malade et victime de 9 opérations ratées, subies en Algérie. Aujourd’hui il survit grâce à quatre dialyses quotidiennes, dans l’attente de recevoir un des reins de son papa. L’ASBL a donc fait venir Oussama en Belgique, afin qu’il soit opéré aux cliniques universitaires de Saint-Luc, à Woluwe. Au total ce sont trois opérations qui seront nécessaires, soit quelque 180.000 euros. Une note que la clinique Saint-Luc avait déjà fait tomber à 80.000 euros.

L’appel aux dons a porté ses fruits en quelques semaines. « Il y a eu énormément de donateurs. Et beaucoup de témoignages de solidarité en tout genre », s’émerveille Ben, qui vit une expérience inédite. « La famille Rahmani est là depuis trois mois. Je passe énormément de temps avec Oussama, qui m’accompagne partout. »

Le jeune garçon doit encore subir une batterie d’examens médicaux, et sera opéré d’ici une dizaine de jours. Durant sa longue convalescence, il restera en Belgique, à l’hôtel Mozart, avec ses parents et Ben. L’appel aux dons continue cependant pour les soins et les dialyses.

Dons (déduction fiscale possible) : ASBL Espoirs de mères et d’enfants

BE85001671562806 – GEBABEBB