Le Syndicat d'initiative de Rixensart

Le Syndicat d'initiative de Rixensart

fête samedi son vingtième anniversaire

Le Syndicat d'initiative, c'est un peu la vitrine d'une commune, explique M. Poplement, secrétaire de cette association de Rixensart qui fête ses 20 ans. Une occasion à saisir pour faire du lèche-vitrine!

C'est en 1968 qu'un groupe de bénévoles de Rixensart a commencé à se préoccuper davantage de la mise en valeur des richesses naturelles, artistiques locales et du dynamisme des associations.

En collaboration avec la Fédération touristique du Brabant, le Syndicat d'initiative a d'abord fait baliser quatre promenades qui sillonnent l'entité. Chacune de ces promenades a été aménagée de manière à ce que les baladeurs expérimentés y trouvent leur compte et que les marcheurs occasionnels puissent prendre des raccourcis. Dès l'année prochaine, un parcours cycliste reliera les ruines de l'Abbaye de Villers-la-Ville au lac de Genval.

Pilier du passé, le château de Mérode a servi de cadre à plusieurs manifestations. A la Pentecôte, des combats de chevalerie ont transporté le public à l'époque de la fondation du château tandis qu'à l'initiative de «Rixartisanat», des artisans locaux, en tenue d'époque, ont exposé leurs oeuvres. Le succès remporté cette année par cette manifestation a encouragé les organisateurs à recommencer l'expérience en 1989. Plus traditionnelle est la fête qu'organise le Syndicat d'initiative durant le deuxième week-end de septembre. Elle permet aux associations culturelles, sportives... de présenter leurs réalisations et leurs activités. Quant aux jumelages avec le Touquet (France), Winterberg (Allemagne) et Birstall (Grande-Bretagne), réalisés par le Comité européen en collaboration avec le Syndicat d'initiative, ils ont porté leurs fruits: des échanges scolaires se poursuivent et des mariages ont même raffermi les liens entre les communes.

Un musée

de la Fontaine

Restent les échanges qui offrent l'occasion de présenter chaque année les possibilités touristiques d'une province flamande (cette année celle d'Anvers) à Rixensart tandis que le Syndicat d'initiative du Brabant wallon disposait d'une vitrine dans cette province.

La promotion touristique passe également par le canal des médias, puisque l'émission Télé-tourisme de Guy Lemaire, la B.R.T.-radio ont présenté la commune de Rixensart. F.R. 3 s'apprête à amener ses caméras aux portes du château.

Last but not least: la commune accueillera dès l'an prochain le musée de la Fontaine. Jean-Pierre Courtois, collectionneur passionné, y rassemblera ses objets rares dans un espace de vingt-cinq mètres carrés de plancher et deux cents mètres carrés de cimaises au sous-sol des «Masures», une imposante villa que possède à Genval la société Martin's (Schweppes). Celle-ci assurera un coup de neuf tandis que l'association des Amis du Musée de la Fontaine aménagera les lieux en respectant le plus possible le cachet ancien - voûte et murs en moellons. Une aubaine pour le Syndicat d'initiative qui pourra ainsi ajouter un ton sur la palette de la commune brabançonne.

Gageons que le passé, le présent et le futur seront évoqués ce samedi, lorsqu'anciens et nouveaux administrateurs du Syndicat se retrouveront au cours d'un apéritif, d'un buffet et d'une soirée dansante à la salle Martin Luther King.

C. M.