Accueil

LES LENDEMAINS QUI CHANTENT

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

LES

LENDEMAINS

QUI CHANTENT

Migraine annuelle et gueule de bois

La bassine à portée de la main, l'aspirine en perfusion et la poche à glace sur l'enclume cérébrale: cette année encore, nombre de foyers risquent de connaître début janvier une visibilité réduite. Bien sûr, nous direz-vous, ce n'est pas une nouveauté; depuis que l'homo festivitus confond le changement de millésime et le débouchage de ce dernier, les lendemains de fêtes font douloureusement résonner la corne de brume. Et de retrouver alors nos fringants capitaines, nos braves matelots(es) devenus après le grain - et l'alcool du même nom -, alités pâteux, moribondes hépatiques...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs