Accueil

Mons Me Franeau, notaire, publie « Le Cloporte heureux », son 3e recueil de poésies : Les mémoires en vers d’Adrien

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Portrait

Derrière l’austère rédacteur d’actes notariés au style parfois hermétique, il y a un poète qui se cache. Notaire établi à Mons depuis 1975, Adrien Franeau voue une passion dévorante pour l’écriture. De saynètes en pièces de théâtre, il vogue d’un style à l’autre avec une aisance déconcertante. Avec « Le Cloporte heureux », il sort un troisième recueil de poésies ; le premier soutenu par une maison d’édition. Une belle reconnaissance pour ce Montois fasciné par la beauté de la nature.

« J’aime écrire dans mon jardin. Je l’ai d’ailleurs composé comme une poésie. Il m’inspire et me met en condition, confie-t-il. J’ai commencé l’écriture de mon troisième recueil en août de l’année dernière, quand j’ai appris que j’allais être grand-père. Je voulais que mes petits-enfants puissent en profiter plus tard ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs