Accueil

Les revendications de comités blancs remis à l'avant-plan dans la perspective des élections de juin Un anniversaire entre émotion et colère Environ deux mille personnes ont commémoré la Marche blanche d'octobre 96. L'esprit citoyen vit toujours mais les dérives le guettent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les revendications de comités blancs remis à l'avant-plan dans la perspective des élections de juin Un anniversaire entre émotion et colère Environ deux mille personnes ont commémoré la Marche blanche d'octobre 96. L'esprit citoyen vit toujours mais les dérives le guettent.

Il serait, évidemment, stupide de vouloir mesurer le succès (ou l'échec) du rassemblement organisé hier à Bruxelles, à l'appel de la coordination nationale des comités blancs, à l'aune des seuls chiffres de participation.

Soit environ cinq cents personnes qui s'étaient rassemblées devant la gare du Nord pour entendre divers orateurs et plusieurs artistes et qui y ont été rejoints par plus de 1.500 motards, venus de La Louvière à l'initiative des «Last Riders Harley Davidson»... Ceux-ci se sont également rendus devant le Palais de Justice afin d'y observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes d'affaires récentes, élucidées ou non.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs