Accueil

Les victimes du réseau pédophile venaient d'Europe de l'Est Le gendarme vendait des enfants

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les victimes du réseaupédophile venaient d'Europe de l'Est Le gendarme vendait des enfants

Le procès qui s'est ouvert cette semaine devant la 46 echambre du tribunal correctionnel de Bruxelles est exceptionnel. D'abord parce qu'il concerne un véritable réseau pédophile qui était actif dans la capitale, mais aussi parce que son chef, Hedwig Huybrechts, n'est autre qu'un... capitaine de gendarmerie.

Dans cette affaire, onze personnes sont poursuivies à des degrés divers par le parquet. Il s'agit du cerveau de la bande, l'ex-gendarme, de son pourvoyeur d'enfants, Alija Sektit, et de nombreux clients du réseau.

Toute l'affaire a éclaté en janvier 1996, quelques mois à peine avant que l'affaire Dutroux ne secoue le pays.

Depuis plusieurs mois, les vigiles d'un parking public situé près de la Grand-Place de Bruxelles avaient remarqué l'étrange manège d'un client qui fréquentait les lieux en compagnie de jeunes enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs