Limal Inauguration d'une statue qui a du chien en hommage à Dupa Nouvelle espièglerie pour Cubitus

Temps de lecture: 2 min

Limal Inauguration d'une statue qui a du chien en hommage à Dupa

Nouvelle espièglerie pour Cubitus

CATHERINE PLEECK

Un sourire béat. Des yeux plissés, du dernier coup qu'il vient sans doute de commettre. Un ventre repu, comme à son habitude. Depuis jeudi soir, Cubitus salue de sa patte gauche les automobilistes qui transitent devant la place Albert I de Limal. Et cherche du regard son maître Dupa.

Luc Dupanloup était venu chercher le calme dans le Brabant wallon, il y a plus de 30 ans. Il y est décédé inopinément en novembre 2000, des suites d'une hémorragie cérébrale. La statue de terre glaise blanche, fraîchement inaugurée, est érigée en son honneur, sous l'impulsion des éditions du Lombard et de la ville de Wavre, qui ont tenu à lui rendre hommage.

L'oeuvre a été réalisée par Luc Cauwenberghs. Le sculpteur n'est pas novice en la matière. Cubitus vient en effet allonger la liste des personnages de bande dessinée déjà figés par ses soins. (Tintin, Espadon, Néron...)

La découverte de la statue s'est déroulée sous les applaudissements et les regards émerveillés d'une centaine d'enfants et d'adultes, qui n'auraient manqué l'événement pour aucun os du monde. Dupa était vraiment un type qui avait une carrure, lance l'un d'eux. Un type de chez nous. De nombreux auteurs de BD étaient aussi présents pour l'occasion.

Cubitus a planté sa niche en plein centre de Limal, sur la Place Albert I. Une place de choix pour Dupa, acteur de la vie associative locale. Dans le coin, l'homme était autant apprécié pour sa simplicité et sa jovialité, que pour être le papa de Cubitus. Il se mettait ainsi régulièrement à la disposition des uns et des autres.

En 1996, à l'occasion du centenaire de la bande dessinée, il s'était ainsi impliqué dans l'organisation du festival « BD en BW ». Il accepta également de faire partie de la Confrérie du Stofé, d'être président d'honneur de l'association « les amis de Cubitus », association qui s'occupe de gérer l'adoption d'un animal de maître à maître...

Il adorait Limal, reconnaît son épouse Liliane Dupanloup. Les vacances, c'était là aussi qu'il les passait. Malheureusement pour moi, quelques fois ! Quand il devait aller à Wavre, c'était déjà tout une expédition ! Je ne vois pas où l'on aurait pu mettre cette statue ailleurs qu'ici. Autour de cette place, ce sont ses magasins.·

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une