Accueil

Livres de l'été:Hubert Juin

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Lorsque tout fait silence autour de moi , que l'agitation du quotidien s'apaise (...), alors les trois coups d'une secrète souffrance résonnent, et je ne vois rien qui soit plus urgent que de donner un semblant de véritable vie à ces gens de ma lignée, à ces gens des hameaux qui n'ont désormais de vie que par moi, et dont je suis, au pays de la parole, le délégué.

D'où cette « Célébration du grand-père », que publia le poète, romancier et critique littéraire Hubert Juin en 1965 et qui est réédité par Bernard Gilson ; un essai autobiographique, où l'auteur, Luxembourgeois né à Athus en 1926 (et décédé à Paris en 1987), prolonge la démarche entreprise dans « Les Bavards » (1956, réédité chez Jacques Antoine en 1986) et poursuivie dans « Paysage avec rivière » (La Table ronde, 1974) et « L'arbre au féminin et autres rêveries » (Luneau Ascot, 1980).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs