Au bonheur des vidéastes amateurs

Nous ne pouvions rater le train de la Web TV », martèlent de concert les échevins Yves Vander Cruysen (information) et Cédric Tumelaire (nouvelles technologies). Nous vous proposons une TV communale pour les Waterlootois et par les Waterlootois. Elle sera accessible sur le site dès ce matin à partir de 10 heures (1). Vous pourrez alors vous rendre compte que le projet n'a rien à voir avec une TV Com bis à la sauce waterlootoise », ajoute Yves Vander Cruysen.

Les Web TV sont déjà bien présentes en France et en pleine éclosion en Belgique. Wavre vient de lancer la sienne (voir ci-dessous). Mais pourquoi avoir choisi la date du le 27 juin ? Tout simplement, car il s'agit du millième numéro du journal papier Waterloo Info. Le premier numéro sortait en septembre 1983. Pour la circonstance, un numéro spécial en couleurs a d'ailleurs été édité.

Avec Alain Gerlache

Mais de quoi s'agit-il exactement ? Il s'agit d'une chaîne de télé communale. Les programmes seront diffusés par le Web et non télévisés. Ce qui veut dire que pour capter la chaîne, il faut surfer sur son ordinateur. Waterloo TV est un site internet sur lequel on peut visionner des séquences d'images sur la commune. La chaîne se présente comme un menu de séquences et non comme un programme déroulé.

Une partie de la production diffusée est réalisée par des bénévoles. Ils sont une vingtaine de vidéastes amateurs à s'être préparés depuis des mois à mettre Waterloo en images. Mais pas question d'en faire un TV Kubla, précise Yves Vander Cruysen. Et d'ailleurs, le fait de travailler avec des bénévoles, c'est la meilleure garantie d'objectivité ».

De plus, le comité de rédaction sera animé par un journaliste professionnel : en l'occurrence un des pionniers de Waterloo Info... un certain Alain Gerlache.

Il y en aura pour tous les sujets. Un des premiers reportages est intitulé « Eau secours ». Il a trait au parcours des eaux usées dans la commune. Normalement ce sont trois ou quatre sujets qui seront ainsi présentés chaque mois. La télé n'a pas d'ambition journalistique. C'est juste un outil de communication de la commune. Il se compose de deux parties : la chaîne communale (avec des reportages commandés par la commune) et la chaîne des Waterlootois. (reprenant le travail des vidéastes amateurs). Bref, c'est un média destiné à créer du lien social. L'investissement s'élève à 30.000 euros.

(1) www.waterlootv.be