TOURISME La Wallonie s'affiche en route La volonté d'améliorer l'image de la Wallonie passe aussi par la qualité de sa signalisation touristique et culturelle TV routière sur écran REPERES Le bitume de l'E 411 décliné en 28 émotions

TOURISME La Wallonie s'affiche en route La volonté d'améliorer l'image de la Wallonie passe aussi par la qualité de sa signalisation touristique et culturelle DIRK VANOVERBEKE

Le bitume autoroutier wallon s'apprête à se transformer en vecteur poétique de la promotion touristique et culturelle du sud du pays.

Dès le printemps prochain, vingt-huit panneaux de format panoramique (6 mètres sur 2) et rétroréfléchissants viendront fleurir l'autoroute E 411, axe Nord-Sud de la Wallonie particulièrement fréquenté et itinéraire de transit très prisé par les touristes.

L'information connue depuis le mois de mai a désormais un visage et un nom, lâché en quelques mots enrobés de la tendresse d'un maître du verbe et du terroir wallon, le chanteur-troubadour Julos Beaucarne. Et, comme viennent de le relever nos confrères des quotidiens de «Sud-Presse» dans leurs dernières éditions, l'initiative s'inscrit dans un paysage routier débordant largement du tronçon qui relie Bruxelles à Luxembourg. D'ici à 2005, l'ensemble du réseau à grand gabarit wallon sera doté de cette nouvelle signalisation d'animation touristique et culturelle.

Contacté en France, où il passe quelques jours dans le Var, Michel Daerden, ministre l'Equipement et des Travaux publics wallons, explique que l'initiative s'incrit parfaitement dans le cadre du «Contrat d'avenir pour la Wallonie»: Cette nouvelle signalisation répond à la volonté du gouvernement wallon d'améliorer l'image de la Région. Dans mes compétences, je privilégie l'amélioration de la qualité du réseau, par la réfection des aires autoroutières frontalières et la signalisation. Nous l'avons voulue attirante et différente de celle que l'on découvre ailleurs. Le budget tourne autour de 70 millions en cinq ans. Mais je suis prêt à aller plus loin et plus vite si les gens apprécient l'initiative. J'attends leurs réactions.

«Je suis prêt à aller plus loin et plus vite si les gens apprécient l'initiative»

Mais Michel Daerden ajoute dans la foulée: Ces préoccupations liées à la promotion de l'image de la Wallonie n'occultent pas notre souci majeur d'entretien et de sécurité du réseau. Nous nous apprêtons à finaliser les tronçons manquants, notamment sur la N 5 et le revêtement de la troisième voie à Liège, Charleroi et Mons est proche: les premiers coups de pioche devraient être lancés dès les tout premiers jours de septembre.

Les dix-huit premiers millions seront donc consacrés à la conception et à la réalisation de ces vingt-huit panneaux placés sur l'autoroute E 411 aux endroits stratégiques du réseau autoroutier, utilisé comme outil de promotion de la Région wallonne. Ils remplaceront progressivement les quelques panneaux sur fond brun qui, depuis plus d'une décennie, annonçaient les joyaux touristiques locaux.

En 2002, ces nouveaux panneaux égaieront aussi les autoroutes E 40, la E 25 et A 27. Quelque seize millions ont été affectés à ces investissements. Six autres millions seront débloqués par la Sofico qui gère l'autoroute A 8 pour promouvoir ce réseau. L'année suivante, ce sera au tour de la E 42 et de la A 54, à hauteur de dix-neuf millions. En 2004, de nouveaux panneaux trouveront refuge au bord des E 19, A 17, A 28 et de la Nationale 4, à concurrence de treize millions. Ce plan quinquennal sera enfin bouclé en 2005 par la N 25, la N 83, la N 63 et la N 89 pour 4,5 millions. Le prix d'un fabuleux album photo couleur de la Wallonie.

TV routière sur écran

La société namuroise Inov, bureau d'étude en design, a remporté le concours organisé par le ministère wallon de l'Equipement et des Transports (MET). Elle est chargée de la conception thématique et visuelle des panneaux. Leur forme convexe rappelle celle des écrans de cinéma. Etienne Pepinster, responsable des projets de l'entreprise, explique le but de l'opération: émouvoir l'utilisateur de l'autoroute, inciter les gens qui l'empruntent à revenir dans la région. La collaboration entre le ministère, le commissariat au Tourisme et Etienne Bertrand le photographe, s'est parfaitement bien déroulée. Et le texte de sous-titrage de la photo, c'était la traduction du poète. Celle de l'émotion de Julos. Qui nous disait: ces panneaux, c'est la télévision du routier.

L'entreprise a franchi les écueils de la photographie digitalisée, en parvenant, via le rétro-éclairage, à restituer de jour comme de nuit la même qualité de l'image. Nous nous sommes battus pour imposer la couleur. Une norme européenne préconise en effet l'emploi du brun pour les signalisations touristiques. Mais cette couleur restitue des photos sépias qui rappelait les vieux clichés d'avant-guerre. Le texte de Julos est imprimé sur ce rappel de fond brun. Les automobilistes auront-ils le loisir de le savourer? Ils disposent de 3 à 5 secondes pour le lire, s'ils roulent à 120 kilomètres/heure . Tout a été prévu, y compris les rancoeurs des candidats qui n'auraient pas été retenus au printemps: Si le matériau est prévu pour durer, on peut changer le support visuel quand on le souhaite.

D. V.

REPÈRES Le bitume de l'E 411 décliné en 28 émotions

Liste. Voici la liste des 28 endroits où fleuriront les panneaux le long de l'E 411 ainsi que leurs légendes signées par Julos Beaucarne. Le jury n'a pas encore arrêté son choix des textes pour Gembloux, Ciney, Bouillon et Orval.

La Hulpe. La vie de château au bord de l'eau.

Wavre. Cris et chuchotements.

Louvain-la-Neuve. Mise en chantier des cerveaux de demain.

Villers-la-Ville. Les pierres prient.

La Ramée. Le pays où les granges sont des navires.

Mélin. Maisons blanches de pierre.

Namur-Meuse. Namur, fleuve et rivière.

Namur-Sambre. Entre deux berges, la Sambre gamberge.

Namur. Cathédrale et citadelle.

Mozet. Le Condroz, rivières, pierres et mystères.

Vallée de la Molignée. Mélange étrange d'églises et de granges.

Dinant. La Meuse frissonne sur un air de sax.

Vève. Trois crayons dessinent le ciel.

Lesse. Boulevard des libellules.

Haute-Lesse. Coule, coule la Lesse.

Han-sur-Lesse. Voyage au ventre de la terre.

Redu/Euro Space Center. Un livre, une place pour l'espace.

Saint-Hubert. La musique du cor au coeur des basiliques.

Libramont. Hommes, chevaux, forêts.

Forêt d'Anlier. Plongez au coeur du poème vert.

Chassepierre. Liberté de l'imaginaire.

Vue panoramique de la Semois. Ne réveillez pas le géant qui dort.

La Gaume. Douce Gaume.

Arlon. Arlon la romaine.